Les atmosphères existent en dehors des mots et des choses, elles précèdent tout l’appareillage invoquant : émetteurs, récepteurs, canal, médium, code, message : « ... quelque chose plus vaste plus ancien, plus pénétrant que l’un et l’autre, les sciences objectives ont aussi peu voulu le percevoir que les théories du discours » (P. Sloterdjik).

Ecole Nationale d'Architecture et d'Urbanisme de Tunis

 

Ecole doctorale Science et ingénieries architecturales.

 

20 Rue El Quodes, Sidi Bou Said 2026

TUNISIE

 

Contact : hind_ktn@yahoo.it

 

Tel : (+216) 71 729 197

        (+216) 71 729 263

 

Fax : (+216) 71 729 264

SITE OFFICIEL PROVISOIRE
SITE OFFICIEL PROVISOIRE

"L’accent mis sur le vécu sensible a nettement recentré la visée sur l’expérience du sujet ; ceci pour une part selon les voies du pragmatisme de J. Diley, mais plus encore sur celles de la phénoménologie. En la matière, aux figures tutélaires héroïques d’Husserl, d’Heidegger de Merleau-Ponty, il faut associer deux de leurs héritiers ayant abordés spécifiquement les questions de l’espace sensible et souligner notre dette vis-à-vis des travaux fondateurs d‘Erwin Strauss et de Ludwig Binswanger. L’un et l’autre ont inspiré la néo-phénoménologie contemporaine d’expression germanique et ont ouvert la voie aux contributions déterminantes d’Hermann Schmitz, de Gernot Boehme et de Peter Sloterdijk." Jean-Pierre Péneau

L'académie d'Architecture est une association qui compte une centaine de membres, intégrés par cooptation, "ayant acquis une expérience incontestée dans divers domaines de l'architecture et de l'urbanisme par des travaux de qualité".

Sa mission : "La promotion de la qualité de l'architecture et de l'aménagement de l'espace ; l'encouragement à leur enseignement"

"L'ambiance serait l’ensemble des je-ne-sais-quoi et des presque-rien qui font que les uns ou les autres vont associer à telle ou telle ville ou à un quartier, vécu à tel ou tel
moment du jour ou de l’année, des sensations de confo
rt,
d’agrément, de liberté, de jouissance, de mouvement, ou
de malaise, d’inconfort, d’insécurité, d’ennui…" (Olivier Chadoin, "La notion d'ambiance", Les annales de la recherche urbaine, p. 153-159)

Université de Carthage

École Nationale d'Architecture et d'Urbanisme de Tunis

École Doctorale "Sciences et Ingénierie Architecturales"

EQUIPE DE RECHERCHE SUR LES AMBIANCES
Dir. scientifique : Prof Jean-Pierre Péneau

Accueil                                              Mise à jour  23 juin 2017

Session 3 : Fabrique des ambiances
Modérateur : Ignacio REQUENA
Mercredi 21 juin, 13:30 - 13:50 (20min)
Salle 1A02
Ambiantalité des espaces et sources du "bien-être" dans la médina de Tunis, aux XVIIIe et XIXe siècles
Hind Karoui  
Equipe de Recherche sur les Ambiances. Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme de Tunis  (ERA)  -  Site web
Rue El Kods, Sidi Bou Said 2026. Tunisie.  -  Tunisie
* : Auteur correspondant

Notre contribution interroge les spécificités ambiantales des espaces de la médina de Tunis, pendant la période qui s'étale de 1705-1881. Les écrits de certains chroniqueurs, lettrés et voyageurs de l'époque attestent d'une situation assez ambivalente. Si d'une part les monuments importants, à l'instar des palais beylicaux, des demeures des dignitaires, des mosquées et des mausolées, ont présenté de bonnes conditions de salubrité et de confort, de l'autre la ville a subi une détérioration croissante en raison de l'absence d'une gestion urbaine et sanitaire adéquate.

Sachant qu'avec l'instauration de la Municipalité (1858), le débat sur les politiques publiques d'hygiène avait pris de l'ampleur dans le milieu citadin tunisois, nous allons nous pencher tout particulièrement sur le savoir-faire de l'"architecte" en termes de procédés constructifs adoptés et de dispositifs d'éclairement et de ventilation mis en œuvre. Est-ce que les ambiantalités ainsi produites ont servi pour améliorer la qualité de vie dans les espaces intérieurs, et atténuer le mal de vivre dans la ville ?

Parmi les sources à consulter, nous mentionnons les traces d'un livre « perdu », sorte de manuel technique écrit par l'architecte tunisien d'origine andalouse Slimane al-Nîgrou (1832-1902) au lendemain du Protectorat français (Saladin, 1902 ; Hchaychi, 1996). Pendant cette période, l'art de bâtir local allait connaître un engouement important pour les réalisations et les pratiques constructives occidentales. Aussi, allons-nous assister à des tentatives d'innovation et de modernisation non seulement à l'échelle du bâti, mais également pour assainir et améliorer la qualité de l'environnement urbain. N'est-ce pas là une menace pour la pérennité des pratiques d'ambiances anciennes ?

SOUTENANCES DE THESE ERA : 10-16 mai / 23 juin 2017

SOUTENANCE DE THESE DE TOUMADHER AMMAR (ERA)

Le métissage culturel comme générateur d’ambiances et de formes urbaines spécifiques : Les quartiers de Capaci Piccolo et Capaci Grandi à Sousse, à la croisée des cultures ambiantales et urbaines italienne, française et tunisienne

 

Le jeudi 16 mars 2017 à 15h00
à l’Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme de Tunis

 

dirigée par M. Jean-Paul Thibaud et M. Jean-Pierre Péneau
Co-tutelle avec l’université « Ecole Nationale D’Architecture et d’Urbanisme de Tunis » (TUNISIE)

 

 

Composition du jury :

 

Mme Tsouria KASSAB – Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme d’Alger – Rapporteur
M. Faouzi MAHFOUDH – Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba – Rapporteur
Mme Leila  AMMAR – Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme de Tunis – Examinateur
M. Jean-Pierre PENEAU – Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme de Tunis – Directeur de thèse
M. Jean-Paul THIBAUD – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble – Directeur de these

 

 

SOUTENANCE DE THESE DE MOUNA ZAIRI (ERA)

L'ambiance comme enjeu politique dans l'espace public de Tunis lors du processus révolutionnaire
 

Vendredi 09 décembre à 14h30 en amphi haut à l'ENSAG. Grenoble.

 

Ecole doctorale "Sciences de l'Homme, du Politique et du Territoire" (Université de Grenoble Alpes)

 

Thèse préparée au sein du laboratoire Cresson (UMR AAU) en cotutelle avec l’École Nationale d'Architecture et d'Urbanisme (ENAU) de l’université de Carthage. Equipe de Recherche sur les Ambiances (ERA) :

 

Directeur de thèse: Henry Torgue (ENSAG)

Co-directeur de thèse : Jean-Pierre Péneau (ENAU)

 

Composition du jury :

 

Henry TORGUE, Ingénieur de recherche, UMR CNRS 1563 AAU, ENSA de Grenoble, Directeur de thèse

Jean-Pierre PENEAU, Professeur émérite, Professeur invité, ENAU (Tunis), Co-directeur de thèse

Anne RAULIN, Professeur, Université Paris Ouest Nanterre, Rapporteur

Frédéric POUSIN, Directeur de recherche, UMR CNRS 3329 AUSser, Rapporteur

Jean-Paul THIBAUD, Directeur de Recherche, UMR CNRS 1563 AAU, ENSA de Grenoble, Examinateur

Fakher KHARRAT, Maître de conférences, ENAU (Tunis), Examinateur

Marc CRUNELLE, Professeur émérite, ULB (Belgique), Examinateur

Affiche soutenance. Zairi
Affiche soutenance Mouna Zairi.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

ACADEMIE DE L'ARCHITECTURE - FIGURATIONS DE LA CITE

 

L'Académie d'architecture organise le 22 et 23 novembre 2016, les « Figurations de la Cité ». Commissariat et organisation : Mr Jean-Pierre Péneau.

 

09nov-22déc. Exposition (avec la participation de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine)
22 nov. Colloque : Figurations de la Cité. Le cas de Palmyre. (en association avec ICOMOS France)
23 nov. Journée d’étude. Thèmes des communications et intervenants.

Ambiances, demain

3e Congrès International sur les Ambiances

Volos, Grèce – du 21 au 24 septembre 2016

 

Le 3ème congrès international "Ambiances, Demain" qui s'ouvre mercredi 21 septembre à Volos souhaite faire l'état des travaux et des applications de la notion d’ambiance, tant dans le champ scientifique que dans celui de la conception ou de la création artistique en regard de son futur.

Découvrez dés maintenant les sessions réunissant 152 communications d'une trentaine de pays, sur les thématiques :

 

  1. Expériences et expérimentations des ambiances
  2. Traces, notations, représentations des ambiances
  3. Projeter et fabriquer les ambiances de demain
  4. Ambiance, atmosphère, climat : théorie, politique et critique
  5. Ambiances et territoires en transformation
  6. L’ambiance comme patrimoine du futur.

 

Cet événement est organisé par le Réseau International Ambiances , Réseau Scientifique Thématique du Ministère de la Culture et de la Communication,

piloté par l’UMR AAU et le département des Architectes-Ingénieurs de l’École Polytechnique de l’Université de Thessalie (Grèce).

 

 

Programme détaillé des sessions : http://ambiances2016.arch.uth.gr/fr/program/planning-g%C3%A9n%C3%A9ral

PARTICIPATION DETAILLEE DE L'ERA

 

Thème 1. Ambiantal experiences and experiments

 

The Sonic Ambiance as a Transforms Operator of our Cities and our Architecture. The case of autistic children and elderly. Faten Hussein, Sana Layeb, Raja Ghozi, Meriem Jaidane

Autistic children and presbycusis elderly are examples of ‘specific’ space users which altered perception of sonic ambiances in particular affects their relationship to the urban and architectural space. Our research is on crossroads of several disciplines. It focuses on analysis of stress levels for those particular populations in some daily situations in urban and architectural spaces, using Electro-Dermal Activity (EDA) tracking that evaluates the arousal via skin conductance measurements. The understanding of discrete situations of anxiety should be useful to find a balance between standard and quality in space design, taking sonic ambiances into account. Keywords: Autism, Presbycusis, Ambiantal situations, EDA, Stress levels

 

De Capaci à Gabadgi, phénomènes d’ambiance et métissage culturel. Toumadher Ammar

Ambiance deals with the phenomenon of cultural mixing on three levels: sociability, urbanity, and temporality. In terms of sociability, ambiance involves social interactions. In terms of urbanity, it questions practices and highlights activities offered by the place. In terms of temporality, it introduces the sphere of becoming and the immediate lived experience. Keywords: ambiance, métissage, expérimentation, installation-projection

 

Portées et limites de l’utilisation de certaines applications mobiles d’aide à la conception architecturale orientée ambiance. Malek Derouiche

We propose to verify if the development of mobile applications can help students in architecture in their design: if it allows them to take the specificities of ambiantal approach in their daily practice. We assume that the access to applications is a catalyst for designers, allowing them to focus on their conceptual approaches on the perception of users of the projected spaces. To test these hypotheses, we first took stock of mobile applications available. We subsequently conducted an experiment with a corpus of students to test mobile applications and ‘traditional’ tools to achieve the measurements and evaluations of light, heat, sound, humidity, ventilation and assessment of sensitive user’s experience. Keywords: design, atmospheres, applications, assistance

 

La « frange épaisse » : un outil opératoire pour l’analyse et la conception. Alia Ben Ayed, Alia Bel Haj Hamouda

This paper shares a pedagogical experiment undertaken as part of the initiation to the sensitive projectual. The method is based on the concept of limit, considered as a filter regulating the atmospheric interaction of the places it mark. Supported on experimentation in situ, the work aims to make more expert the ordinary perception of the student. It consists of uncovering the geometric properties of the limits that structure and configure analysis support spaces, and filter the effects they generate. The work led to the development of an intelligibility hybrid model that promotes building a directory of ambiantal references and their transposition in the design project. Keywords: limit, porosity, experimentation, analysis, sensitive projectual

 

Gestes publics d’appropriation et phénoménalisation progressive d’une ambiance. Autour d’une source sacrée intégrée à la réhabilitation d’une médina (Tiznit, Maroc). Marc Breviglieri, Imen Attia Landoulsi

This paper explores the hard question of the appropriation in construction of a public space, asking the question of gradual phenomenology of an atmosphere. We seek to show how some ways and forms of appropriation by the use contribute to the progressive and specifical building of an atmosphere. That’s why our attention was focused on children playing in a public space. Keywords: atmosphere, appropriation, public space, phenomenology, use

 

Les bureaux de l’« open space » tunisien au filtre de l’ambiance. Imène Slama

The research presents the results of an exploratory study on the user’s experience in an open plan office in Tunisia. Ambiantal approach was adopted as a method of studying this standard environment work. With palliative actions, users of open plan office try to have a suitable environment. Keywords: Atmosphere, open space, user’s experience

 

Thème 4. Ambiance, atmosphere, climate: theory, politics and criticism

 

L’ambiance comme enjeu politique. Etude sensible d’un quartier populaire de Tunis lors du processus révolutionnaire. Mouna Zairi

We have seen, since the end of the year 2010, in Tunisia, a historical and political turning point, with the emergence of a popular uprising against the dictatorship. Undoubtedly, it is the public space, which was first concerned by these social movements. It was, as such, a ‘receptacle’ of various events and demonstrations, sit-in, walks… By questioning the sensitive experience of the users of a popular district of Tunis in a period of revolutionary process, we wanted to show that the atmosphere is a marker of the political situation and it may be one of its issues. Keywords: public space, revolution, ambiance, sharing, Tunis

 

Les insulations de Sloterdijk. Quelles portées ambiantales et urbaines ? Olfa Meziou

This text aims, through the study of the first chapter of Ecumes – Sphères III (Sloterdijk, 2005), to show links between atmosphere theory and islandmorphic and islandgenic view of world explicitness. We question this explicitness to know if it can take place in a kind of genetic epistemology of a living together and being human space and if it can let emerge a new comprehension of living and sharing spaces of tomorrow regarding to the anthropogenetic islands specificities. A special focus will concern the ‘chirotope’ – first dimension of anthropogenetic island – for its big importance for ‘island-arity’. Keywords: ambiance, insularité, être-dans-le-monde, distance

 

Thème 6. Ambiance as heritage of the future

 

« Traces ambiantales » de l’ancienne Hara de la médina de Tunis. Manifestation, persistance et devenir d’un ressenti . Hind Karoui, Fatma Ben Fraj

Our study is an attempt to contextualise a former reality, which has been forgotten, that of the Jewish quarter of the Medina of Tunis, and houses of wealthy citizens who were there. Going beyond a simple restoring of a ‘zeitgeist’, we questioned the ambiantal potential of the place, as well as the ‘inhabitants sensitivities’ (Morel-Brochet, 2012, p. 86), through three successive periods: 1. eighteenth and nineteenth centuries, 2. French Protectorate, 3. from independence until our days. In order to achieve this, we will have recourse to autobiographical stories of Tunisian-Jewish authors, direct observations supported by interviews with some current residents. Keywords: ‘ambiantal marks’, memory, poverty, sensitivities

 

De la patrimonialisation à la référenciation ambiantale. Nefta et le Dar Hi. Imen Landoulsi Attia

This paper deals with how ambiances can help to create a continuity with the spirit of a place within a contemporary architecture; the study cases are an oasian town located in the south west of Tunisia, Nefta and a modern project of a small hotel Dar Hi. The method used for the description of Nefta’s atmospheres is a combination between participant observation, photos, sounds and videos material, tellings of citizens and analysis of traveller’s stories to access shared sensory perceptions. The research aims to analyse which are architectural ways that create new ambiances inspired from the Nefta’s ones and able to harmonise with the spirit of the place. Keywords: esprit des lieux, patrimonialisation, référenciation ambiantale

 

Vers une relecture d’un quartier de la reconstruction tunisienne d’après-guerre. L’ambiance comme outil de revalorisation. Salma Gharbi Koubaa

This research focuses on a legacy of the past, the mass housing of the Tunisian post-war reconstruction. This latter could be considered as a transposition of Athens Charters recommendations and Modern Movement doctrines with a respectful design attitude to the place climatic specifications. A survey has been conducted among the residents of the neighbourhood El Menzah in Tunis about their living way there with a focus on the ambiances. The first results reveal that the place atmosphere can enhance its reading, and generates, on the one hand, a place attachment to its old inhabitants and an attraction for the new ones, on the other. Keywords: Multifamilial houses, reconstruction, ambience, evaluation

 

La mémoire ambiantale de l’espace sonore des Souks de la médina de Tunis à travers les textes du XIXe siècle. Tentative de rétrospective ambiantale. Chiraz Chtara, Mohsen Ben Hadj Salem, Azeddine Belakehal

The proposed research questions the sensory imaginary, especially sound, of travellers who visited the Souks of the Medina in the 19thcentury. The restitution of this ambiantal memory is used to participate in the reconsideration of the urban and architectural heritage of this highly historic space, the Souks, by sonic ambiances. Our ambiantal approach is based on quantitative and qualitative (notion of sound effect) content analysis of the 19thcentury texts. Keywords: heritage, Medina, sound ambiances, content analysis

SCAN'16- Séminaire de conception architecturale numérique

Mètre et paramètre, mesure et démesure du projet

 

Toulouse, 7-9 septembre 2016

 

Lien : http://scan16.toulouse.archi.fr/scan16/

 

Conférenciers invités : Michel Léglise, Jean-Pierre Péneau et Paul Quintrand

Participation de l'ERA avec:

LAYEB Sana, HUSSEIN Faten, "Caractérisation ambiantale des espaces d'accueil pour enfants autistes : vers une projectuelle des ambiances"

 

Prix du meilleur poster scientifique présenté durant la conférence.

Le prix de l'ARCAN, désignant le meilleur poster présenté à SCAN'16, à été remis par Catherine Deshayes (présidente de l'association ARCAN) à Sana LAYEB de l'ERA-ENAU de Tunis (Tunisie) et Marwa Romdhani du département génie civil de l'Ecole Nationale d'Ingénieur de Tunis (ENIT), pour leur poster intitulé "Modélisation et caractérisation acoustiques d’un espace recevant du public (ERP) : Cas d’un restaurant universitaire".

 

Membres du jury du prix de l'ARCAN:

  • Jean-Pierre COUWENBERGH
  • Catherine DESHAYES
  • Serge FARAUT
  • Bernard FERRIES
  • Gilles HALIN
  • Pierre LECLERCQ Geneviève MARTIN

 

Lien : http://scan16.toulouse.archi.fr/scan16/index.php/programme/prix-academie-architecture-arcan

FEELING IN MUSIC AND SOUND

Atmosphere, Stimmung, Mood

 

The biennial conference of the Music and Philosophy Research Group at King’s College London, 13-14 July 2017.

 

International Ambiances Network: http://www.ambiances.net

La mésologie, un autre paradigme pour l’anthropocène ?

Colloque international, Cerisy-la-Salle, 30 août - 6 septembre 2017

 

L’anthroprocène met en cause le paradigme qui a guidé la modernité. C’est l’occasion d’en définir un autre. L’objet de ce colloque n’est pas de revenir sur l’anthropocène ; c’est de proposer, avec la mésologie, la définition d’un autre paradigme que celui de la modernité. La mésologie se caractérise d’abord par une rupture radicale avec le dualisme mécaniciste. Pour la mésologie en effet, l’être humain n’est pas seul à être un sujet ; tous les vivants le sont à des degrés divers. L’environnement n’est donc pas une mécanique objectale, c’est l’interrelation complexe des mondes propres à tous ces sujets, pour chacun desquels la réalité n’est jamais un donné universel, mais un milieu singulier, lequel ne cesse de se construire corrélativement à ces sujets eux-mêmes. Le colloque sondera les perspectives ouvertes par ce paradigme, de la philosophie des sciences à l’aménagement humain de la Terre.

Jean-Paul Thibaud, « L'épreuve des ambiances », journées Territoires Esthétiques TEREST©, juin 2016

 

L'ambiance s'inscrit dans un mouvement général d'ouverture au sensible et participe de l'émergence de nouveaux cadres de la sensibilité. Si nous assistons depuis quelque temps à une montée en puissance de la thématique des ambiances et à une grande diversité de travaux en la matière, est-il possible de dresser un panorama raisonné des enjeux, questions et développements en cours ?

Il s'agira d'ébaucher une cartographie de la problématique des ambiances en la restituant au sein de la pensée urbaine et en reconnaissant la pluralité des perspectives mises en jeu.

L'hypothèse de départ est que la notion d'ambiance fonctionne comme un analyseur et un opérateur des transformations du milieu urbain actuel et des manières de le penser.

Cette communication souhaite contribuer à construire un cadre de pensée dynamique – de nature exploratoire et pragmatique – permettant de s'orienter dans un tel domaine de recherche et d'action.

Conférence JPThibaud programme.pdf
Document Adobe Acrobat 248.4 KB
Séminaire doctoral « Territoires esthétiques »
TEREST 2015-16.pdf
Document Adobe Acrobat 265.2 KB

Intervention Jean-Pierre Péneau, ENSA de Prais-Belleville, 27-28 novembre 2015 Séance "Norme et Projet", Colloque "Que fait l'énergie à l'architecture?", issu du programme de recherche "Ignis mutat res, penser l'architecture, la ville et les paysages au prisme de l'énergie".

Intervention Jean-Pierre Péneau, le 11.12.2915 à l'ENAU.

Président du jury de thèse de Safa Achour, "Evaluation des conditions de confort thermique en espaces extérieurs à Tunis : des tissus historiques aux nouveaux quartiers".

Intervention Jean-Pierre Péneau, le 16.01.2015 au Collège de France.

"L'architecture et les enjeux climatico-énergétiques et ambiantaux"

Le propos portera sur un domaine présent dès les premiers temps de la recherche architecturale, en écho aux prises de conscience pionnières de la fragilité des milieux de vie et de l’épuisement des ressources naturelles. La permanence de la thématique, tout autant que les inflexions de ses contenus, seront soulignées. Elle vient s’intensifier dans le puissant courant des mutations et des transitions du moment. À la croisée du sociétal, du technologique et du sensible, elle appelle la mise au jour d’instruments et de modalités projectuelles d’un type nouveau. Quelques exemples de recherches dans ce domaine viendront illustrer le propos.

Source : http://www.college-de-france.fr/site/jean-louis-cohen/symposium-2015-01-16-10h00.htm

Nacef Nakbi. 2016. MAGIE ET SACRE DE L'ODEUR: La tradition des encens en Tunisie

Le présent ouvrage est le résultat d'une recherche ethnopsychologique portant sur les odeurs rituelles et les rites olfactifs en Tunisie, effectuée au cours des trente dernières années (1982-2014), et menée du Nord au Sud du pays, principalement auprès des femmes.

Langue, vécu sensible et représentations sociales au cours de la conception architecturale.

Conférence de Olfa Meziou Baccour professeur invitée du labex TransferS et de l'ITEM dans le cadre du Séminaire de Génétique de l’architecture (Avril 2015).

Elle se propose de mener une étude au croisement de deux disciplines : la génétique de l’architecture et les ambiances architecturales et urbaines. Il s’agira d’explorer, à travers l’examen des documents de travail des architectes, les liens entre langue, conception architecturale et vécu sensible.

http://savoirs.ens.fr/expose.php?id=2077

Jean‐Paul Thibaud
Sociologue, CNRS, Cresson/UMR Ambiances architecturales et urbaines
« Ambiances de basse intensité »

Colloque "Le quotidien filmé. Archives filmiques et Espaces publics" / "Every Day Life Captured. Film Archives And Public Spaces"
3 & 4 November 2014, Grenoble

ETHNOGRAPHIER LES SENS

(éd. Pétra, 2013, 337 p)

Ce livre part du constat  d’un intérêt croissant pour les sens en anthropologie et en sociologie, sous une diversité de thématiques et de perspectives théoriques. ...Rencontre entre auteurs parmi les meilleurs spécialistes des questions sensorielles, entre thématiques, entre traditions de recherches francophones et anglophones, entre préoccupations théoriques et démarches méthodologiques, entre analyse des sens et analyse par les sens. Au centre des interrogations, l’expérience sensorielle, comme condition, enjeu et limite indépassable de toute enquête de terrain.

 

Ont participé à ce volume :
Joël Candau - Paul-Louis Colon - Olivier Féraud - Marie-Luce Gélard - Arnaud Halloy - Tim Ingold - Anthony Pecqueux - Véronique Servais - Jean-Paul Thibaud - Bénédicte de Villers - Olivier Wathelet.

 

Source : http://www.lautrelivre.fr/paul-louis-colon/ethnographier-les-sens

L’approche ambiantale : une complexité augmentée

 

 

par Jean-Pierre PENEAU

Conférence d’ouverture SCAN'12 (Extrait)

http://www.paris-lavillette.archi.fr/scan12/spip.php?article57

 

 

En 1992, la filière « Ambiance » : la voie du complexe

 

Il en a été tout autrement avec le tournant qu’a représenté notre engagement dans la thématique des ambiances. Cette inflexion significative a suivi le mariage arrangé par la Direction de l’architecture et le BRA avec nos collègues et amis grenoblois du CRESSON. Le montage en 1992 du DEA commun et de la filière doctorale des ambiances a précédé la création de l’UMR CNRS éponyme.

 

L’intention était d’unir sous l’égide des questions d’environnement : d’une part, les approches objectivistes des phénomènes physiques conduites par le CERMA et les analyses à dominante socio-anthropologique du CRESSON, d’autre part, de couvrir le plus largement possible le champ du sensible, en agrégeant l’expérience grenobloise du sonore et du lumineux et celle des nantais en matière de thermique et d’aéraulique. Disons aussi que ce noyau initial a constitué le germe d’un réseau international sur la question qui - après la première conférence en 2008 à Grenoble – organise, en septembre à Montréal, la seconde rencontre en partenariat avec le Centre Canadien d’Architecture.

 

Une telle fusion institutionnelle et thématique n’a pas été sans conséquence : un nouveau panel méthodologique et théorique est venu, sinon se substituer, tout au moins interférer avec le cadre constructiviste précédent. En regard de la mouvance de l’informatique et de la systémique, ce sont d’autres acteurs d’un autre courant majeur de la pensée qui sont alors devenus référents.

 

Un niveau accru de complexité : le sujet dans la boucle

 

L’accent mis sur le vécu sensible a nettement recentré la visée sur l’expérience du sujet ; ceci pour une part selon les voies du pragmatisme de J. Diley, mais plus encore sur celles de la phénoménologie. En la matière, aux figures tutélaires héroïques d’Husserl, d’Heidegger de Merleau-Ponty, il faut associer deux de leurs héritiers ayant abordés spécifiquement les questions de l’espace sensible et souligner notre dette vis-à-vis des travaux fondateurs d‘Erwin Strauss et de Ludwig Binswanger. L’un et l’autre ont inspiré la néo-phénoménologie contemporaine d’expression germanique et ont ouvert la voie aux contributions déterminantes d’Hermann Schmitz, de Gernot Boehme et de Peter Sloterdijk.

 

Auteur de Vom Sinn der Sinne. Ein Beitrag zur Grundlegung der Psychologie, Berlin, J. Springer, 1935 (traduit sous le titre : Le sens des sens Contribution à l’étude des fondements de la psychologie, Grenoble Editions J.Millon, 1989) Erwin Strauss neurologue, psychiatre et philosophe allemand, a été)membre du premier cercle du mouvement européen de psychiatrie phénoménologique et anthropologique. Ce groupe a combattu le point de vue mécaniste et physicaliste en psychologie et en psychiatrie, à partir d’une conception philosophique élargie de l’existence humaine. On lui doit une critique de la théorie pavlovienne des réflexes conditionnés et de la psychologie objectiviste. A un sujet intemporel fictif il substitue le sujet vivant, avec le sentir comme mode fondateur de l’expérience.

 

Son contemporain Ludwig Binswanger mobilise les ressources psychanalytiques, phénoménologiques et daseinanalytiques, pour régler aussi des problèmes psychiatriques. Il envisage notre rapport au monde, dans une inscription à la fois corporelle, thymique et spatiale la triade : Leib, Stimmung et Raum .Binswanger met notament au jour la spatio-thymie du sujet, à savoir la façon dont son rapport à l’espace est toujours lié à une humeur. Il instaure cet espace « thymique » du plus haut intérêt pour la thématique de l’ambiance, indiquant l’existence d‘une région de l’espace qui n’est pas soumise aux lois de la physique, qui n’est pas géométrisable, ni même géographiquement localisable. Il avance en 1930 dans Rêve et existence que l’espace onirique est la matrice de l’espace thymique.

 

Parmi les continuateurs de ce courant dans la mouvance post- heideggerienne. Peter Sloterdijk est sans conteste une figure majeure de la pensée contemporaine. Dans sa monumentale trilogie des « Sphères » , il substitue à « l‘être-dans–le-monde » des penseurs du siècle passé, ce qu’il désigne par « l’être–dans-les sphères » . envisagées comme des lieux à la fois climatériques et symboliques.

 

Dans le deuxième volume « Globes » (p. 125) il met l’accent sur l’universalité et l’immédiateté de l’immersion dans les « atmosphères » : « Le sixième sens est toujours le premier, car c’est par son biais que les gens, sans inductions ni recherches indirectes sur les lieux, savent sur-le-champ où ils en sont – avec eux –mêmes et avec les autres, avec tout. Ils sont plongés dans les atmosphères, et c’est à partir des atmosphères que le manifeste se manifeste à eux ».